Bataille navale aux îles Egades

 

Nous voilà 241 ans avant Jésus Christ, nous voilà au milieu de l'archipel... Les phéniciens, venus du Moyen Orient, maîtrisent la construction navale et l'agriculture. Ils ont pris racine en Tunisie, fondé Carthage, et progressivement colonisé les terres environnantes.

Mais les romains les ont chassés de Sicile, excepté du port de Lilybée, à l'extrême ouest de l'île. Aussi décident-ils d'assiéger Lilybée. Ils font le blocus du port. Au bout de plusieurs mois, la flotte carthaginoise arrive. Deux-cent cinquante navires font halte aux îles Égades dans l'attente d'une brise favorable pour casser le blocus. Les romains les ont repérés.

Au matin du 10 mars de l'an 241 avant JC, le vent est favorable pour les Carthaginois. Ils mettent à la voile.
Les romains hésitent, doivent-ils attaquer ou interdire l'accès à Lilybée ?  En dépit d'un vent de face défavorable, ils décident d'attaquer. Tout l'équipement inutile, mâts, voiles... est démonté et laissé à terre pour alléger les navires, les rendre plus manœuvrables.

Et c'est l'affrontement.

Face aux navires carthaginois surchargés en hommes, équipement et provisions, les romains prennent rapidement l'avantage, ils éperonnent les navires adverses. La moitié de la flotte carthaginoise est prise ou coulée mais une renverse de vent permet au reste des vaisseaux de fuir... Les Romains, sans mât ni voile, ne peuvent les poursuivre... 

Ce 10 mars 241 av. J.-C., dans cet archipel des Îles Égades, la bataille navale scelle une victoire décisive.
Dans ces criques aux eaux cristallines que fend l'étrave, comment imaginer des glaives transperçant des poitrines, des noyés échoués sur la grève.... L'impérialisme carthaginois contre l'impérialisme romain sont-ils à l'origine du nom de  Cala Rossa, crique rouge, donnée à cette baie magnifique et calme  ?

Plusieurs rostres en bronze ont été retrouvés sur ces fonds marins. L'un de ces rostres porte une inscription punique tandis que deux autres portent le nom de magistrats romains. La grande similitude des rostres puniques et romains atteste des efforts et de la réussite des charpentiers de marine romains pour mettre leurs constructions navales à niveau de la marine carthaginoise.