Ibiza, l'île de tous les fantasmes

 

 

 

Bientôt Noël...

Sur l'autre rive de la méditerranée la cueillette des oranges bat son plein. Au pied des arbres, les échelles s'enfoncent dans la terre, les corbeilles et les cageots se remplissent.
Jadis les corbeilles, chargées et transportées sur les ânes, étaient conduites aux balancelles amarrées au port ou au mouillage dans une proche baie.
Dès le chargement achevé, c'était l'attente des vents favorables pour rejoindre les Baléares, puis la France.
L'orange était le fruit de Noël, l'exotisme au pied de l'arbre ou sur la table, elle se rajoutait aux treize desserts.
La balancelle était alors le cargo, le vraquier, qui amenait le fruit d'outre mer.
A Noël elle transportait la récolte d'oranges, le reste du temps elle transportait le sel ou les filets de pêche.
Le sel était chargé dans les nombreuses salines de l'archipel d' Ibiza, à Ibiza même, mais aussi Espalmador et  Formentera.

Appareillons donc pour Ibiza, et allons découvrir une des plus vieilles cités de Méditerranée, ses mouillages  et ses îles voisines.
Pour mémoire,  les îles au large de Marseille - de l'île Degaby à la Pointe d'Endoume, à, aujourd'hui, Ibiza - sont regroupées dans la série le fantasme des îles.
 
Nous rappelons que samedi, le 17 décembre à 10h, la SNC offre, après le  Bain de Noël, l'apéritif.
Prévoir le déjeuner au fond du sac !
Soleil et pas de vent prévus par Météo.fr


Bien cordialement,