Le fantasme des îles...

Les marins ont toujours eu le fantasme des îles. Ile déserte ou îles aux divines rencontres.

L'homme est ainsi, épris de conquêtes, poussé par un désir d'aller plus loin, d'aller au delà, connaître.

Et c'est ainsi, le rêve en tête, qu'il traverse les mers.

 

Alors partons aujourd'hui à la découverte de quelques unes de ces îles, éparpillées au large de Marseille.

Certaines étaient jadis rattachées à nos côtes mais, sous la pression de forces titanesques, s'en sont détachées. Corse,  Sardaigne, Minorque ont ainsi dérivé vers le sud.

D'autres ont surgi du fonds des eaux, sur les lignes de fractures d'un socle fragilisé.

D'autres encore sont devenues des îles  par le simple rehaussement du niveau de la mer ou par la subsidence de notre plateau continental.

Bien avant les phéniciens, les carthaginois, les romains, dès l'époque mégalithique, elles étaient déjà connues et  déjà fréquentées...